الأحد 28 فيفري 2021 م, الموافق لـ 16 رجب 1442 هـ
الشروق العامة الشروق نيوز
إذاعة الشروق
D.R

Donald Trump s'apprête à quitter la Maison Blanche

Enfin! Le président sortant Donald Trump reconnaît que son mandat à la Maison-Blanche est terminé et promet “une transition ordonnée” avec Joe Biden.

Twitter et Facebook ont temporairement bloqué le compte de Donald Trump. Twitter l’a même menacé de suspension permanente, une mesure sans précédent décidée mercredi dans la foulée des violences au Capitole par les partisans du milliardaire républicain.

Twitter a retiré trois tweets du président sortant, dont une vidéo où il appelait les manifestants à «rentrer chez eux» mais où il déclarait aussi sans preuves que l’élection avait été «volée».

C’est la première fois que la plate-forme enlève ses tweets pour des raisons autres que les droits d’auteur. Jusqu’à présent elle se limitait à masquer ou ajouter des avertissements aux messages problématiques, relevant de la désinformation ou attaquant le processus démocratique.

 «Si ces tweets ne sont pas supprimés, le compte restera bloqué»

Il s’agit surtout de la première fois que Twitter bloque littéralement le compte de Donald Trump, qui comptabilise 88 millions d’abonnés. Un compte que le président utilise quotidiennement pour communiquer, n’hésitant pas à dire, sans filtre, ce qu’il pense.

«Le compte de @realDonaldTrump sera bloqué pendant douze heures après le retrait de ces tweets. Si ces tweets ne sont pas supprimés (par leur auteur, ndlr), le compte restera bloqué», a expliqué Twitter sur son compte dédié à la sécurité, «TwitterSafety».

 «C’est une situation d’urgence et nous prenons des mesures d’urgence appropriées, y compris le retrait de la vidéo du président Trump (…) qui, au final, contribue au risque de violence au lieu de le diminuer», a expliqué mercredi après-midi Guy Rosen, un des vice-présidents de Facebook, en charge de l’intégrité de la plateforme.

Facebook a par la suite suivi Twitter en suspendant son compte pour 24 heures, ainsi que son compte Instagram.

Depuis des mois, Donald Trump crie au scandale suite à l’élection américaine et la victoire de Joe Biden, qu’il estime truquée. Le président sortant avait prévenu qu’il avait l’intention d’empêcher le Congrès de certifier officiellement mercredi la victoire de Joe Biden. Certains de ses partisans l’ont pris au mot, envahissant le Capitole dans un climat insurrectionnel.

Notons que les anciens présidents américains ont condamné l’invasion du Congrès par des partisans pro-Trump au moment où les députés américains s’apprêtaient à officialiser la victoire de Joe Biden à l’élection présidentielle et devenir officiellement le 46e président des Etats-Unis.

Donald Trump Twitter Violences au Congrès

En relation

600

0 تعليق
  • الأحدث
  • الأقدم

لا يوجد أي تعليق, كن أول من يعلق!

close
close