author-picture

icon-writer Samira Belamri / version française: Taibouche Idir

Le Premier ministre Abdelmalek Sellal,a convoqué les ministre des 4 secteurs ainsi que des représentants des corps de sécurité et de douane à la réunion ministérielle conjointe, pour débattre le dossier de pénurie du carburant et les grandes files d'attentes sur les stations de services dans certaines wilayas des hauts plateaux et du centre.

 

 De récents rapports confirment que les quantités du carburant qu'assure Naftal couvre la demande nationale. Est ce que le gouvernement  a pu avoir des réponses à ce dilemme?  ainsi , aux activités de contrebande de cette matière qui prend de l’ampleur de plus en plus  sur les frontières Est et Ouest du pays ?  Selon des sources gouvernementales, le Premier ministre Abdelmalek Sellal, a bougé après les rapports qu'il a reçu sur  la pénurie de carburant, et a réuni récemment les ministres concernés par la lutte contre la contrebande de cette matière  et il s'agit des ministres des secteurs de l'Intérieur, de la Justice, de l'Energie et des Mines, du Commerce, ainsi que des représentants des services de sécurité et des douanes. Une série de mesures initiales liées à la lutte contre ce phénomène, ont été prises par le gouvernement après sa dernière réunion, et ce, en s'appuyant sur une gestion décentralisée sur la gestion du dossier, en recourant à organiser des réunions régulières et d'activer des commissions locales et wilayales de lutte contre la contrebande Le gouvernement a chargé les services de sécurité et des douanes de la nécessité d'exploiter toutes les informations disponibles et l'échange de données entre les divers services concernés, afin d'éviter l'épuisement de cette matière par laquelle des individus en Algérie, au Maroc et en Tunisie, d'enrichissement illégalement et rapidement.  Selon nos sources,  le Comité mixte du Conseil ministériel,a s’apprête même à former un groupe de travail au niveau du ministère de la Justice, dont la mission est l'évaluation des défauts et les imperfections et les lacunes juridiques dans le domaine de la lutte contre la contrebande, et que dans le but de renforcer les mesures punitives contre les contrebandiers, et activer la machine de la loi  afin de protéger l'économie nationale et de repousser toutes sortes de contrebandes.